17/10/2004

Larmes,coeur d'or et coup de foudre...

CLIQUEZ ICI POUR ECOUTER LA CHANSON

Petite Fée 

Quand on a tant à donner

Et tant besoin d’être aimée

Il en faut de la patience

Avant de saisir sa chance

 

Quand on a le cœur sensible

Et que les larmes coulent „facile“

Les piètres calomnies des tout petits

Ne nourrissent que l’ambition et endurcissent

 

Pré-Refrain

L’envie de se confier vient à grandir

La vie d’une petite fée va attendrir

 

Refrain

L’avenir t’appartient, non personne non, ne décidera pour toi

Nul ne dictera ta vie

et même si tu doutes parfois

Un journal intime l’a prédit

 

Alors Jennifer, reste simple, sensible et séduisante,

Le coup de foudre frappera encore,

sèche tes larmes, remonte la pente

Qui refusera ton cœur d’or ?

 

Quand on r’fuse l’amour futile

Et condamne les filles faciles

La raison sur l’impatience

Prouve la pureté des sens

 

Quand on a le cœur sensible

Et que les larmes coulent „facile“

Les piètres calomnies des tout petits

Ne nourrissent que l’ambition et endurcissent

 

Pré-Refrain

L’envie de se confier vient à grandir

La vie d’une petite fée va attendrir

 

Refrain

L’avenir t’appartient, non personne non, ne décidera pour toi

Nul ne dictera ta vie

et même si tu doutes parfois

Un journal intime l’a prédit

 

Alors Jennifer, reste simple, sensible et séduisante,

Le coup de foudre frappera encore,

sèche tes larmes, remonte la pente

Qui refusera ton cœur d’or ?

 

par Antoine Petit-Renaud

antoine@plusdsl.com ou natonio@netcourrier.com



 

 




15:48 Écrit par ostende | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Courage, Pat! Ne te laisse pas abattre!

Écrit par : l'as | 18/10/2004

Merci de... tes encouragements.

Écrit par : ostende | 18/10/2004

Keep on fightin' man! Le bonheur n'est pas une récompense mais une conséquence.
La souffrance n'est pas une punition mais un résultat." (Bouddha)

Écrit par : Tony | 24/10/2004

Alors, Pat? pas encore décidé à réécrire?
Fais un effort : le reste ira de soi!

Écrit par : l'as | 17/11/2004

Les commentaires sont fermés.